L'encyclopédie des Sciences
  Humour et Jeux
 
SITUATIONS

Lors d'un grand jeu télévisé, les trois concurrents se trouvent être un ingénieur, un physicien et un mathématicien. Ils ont une épreuve à réaliser. Cette épreuve consiste à construire une clôture tout autour d'un troupeau de moutons en utilisant aussi peu de matériel que possible.

- L'ingénieur : Fait regrouper le troupeau dans un cercle, puis décide de construire une barrière tout autour.

- Le physicien : Construit une clôture d'un diamètre infini et tente de relier les bouts de la clôture entre eux jusqu'au moment où tout le troupeau peut tenir dans le cercle.

- Le mathématicien : Voyant ceci, construit une clôture autour de lui-même et se définit comme y étant à l'extérieur.

Deux hommes se déplaçant en ballon sont perdus dans le désert. Ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre.

- "Où sommes-nous, s'il vous plaît ?" lui demandent-ils.

Après un long moment de réflexion, l'homme leur répond:

- "Dans un ballon."

- "Merci, monsieur le mathématicien."

L'homme demande étonné :

- "Comment avez-vous su que j'étais mathématicien?"

- "Pour trois raisons (répond l'aéronaute). Premièrement, vous avez beaucoup réfléchi avant de nous répondre. Deuxièmement, votre réponse est très exacte. Troisièmement, elle ne sert absolument à rien."

Réactions devant un feu

- L'ingénieur : Il prend un seau d'eau et éteint le feu

- Le physicien : Après avoir mesuré la hauteur de la flamme, la pression, la température etc..., il calcule la quantité minimale d'eau pour éteindre la flamme

- Réaction du mathématicien : "D'après le corollaire I. IV. II. du théorème I. IV. I., il existe une solution pour éteindre ce feu"

Un médecin, un légiste et un mathématicien discutent des mérites comparés d'une épouse et d'une maîtresse.

- Le légiste : "Il vaut mieux avoir une maîtresse. En cas de divorce, une épouse pose de nombreux problèmes légaux."

- Le médecin : "Il vaut mieux avoir une épouse, car le sentiment de sécurité réduit le stress, et c'est bon pour la santé."

- Le mathématicien : "Vous avez tous les deux torts. Le mieux est d'avoir les deux. Quand votre femme vous croît chez votre maîtresse, et votre maîtresse chez votre femme, vous pouvez faire des maths."

Un grand homme d'affaires engage un mathématicien, un informaticien et un physicien afin de pouvoir gagner à tous les tiercés.

Le mathématicien le premier s'attaque à la tâche, il calcule des matrices à n'en plus finir, pose des axiomes à tout bout de champs et après de longues semaines de Lemmes, théorèmes et conjectures, il conclut que le problème est formellement irrésolvable.

Ensuite, l'informaticien heureux d'avoir vu le mathématicien en échec, s'approche de son Cray III et après avoir écrit quantités d'algorithmes en C++ et introduit tous les paramètres et conditions initiales annonce joyeusement qu'il faudra juste quelques centaines d'années pour calculer le résultat de chaque tiercé...

Le physicien, le sourire aux lèvres, informe ses éminents collègues qu'il a la solution. Il s'approche d'un tableau noir et tout en dessinant une sphère commence par dire : "Approximons le cheval par une sphère parfaite...."

Lors d'un entretien d'embauche, un chef d'entreprise reçoit quatre ingénieurs : un ayant fait l'école polytechnique, le second HEC, le troisième informaticien, et le dernier sortant de l'université. Celui-ci explique aux quatre candidats qu'en définitive, pour faire marcher une entreprise, il suffit de savoir compter.

Il s'adresse donc au premier d'entre eux, le polytechnicien, et lui dit: "allez-y, comptez..."

- Le polytechnicien : "un... deux... un... deux..."

L'homme étonné s'adresse ensuite à l'ingénieur sortant d'HEC : "A vous! Comptez..."

- L'ingénieur sortant d'HEC : "un KiloFranc... deux KiloFrancs, trois KF..."

Il se retourne ensuite, inquiet, vers l'informaticien : "A vous! Comptez..."

- L'informaticien : "0... 1... 0... 1..."

Désespéré, le chef d'entreprise s'adresse au dernier candidat sortant de faculté : "Allez-y, comptez..."

- Le jeune homme commence : "1... 2... 3... 4... 5... 6... 7..."

Le chef d'entreprise rassuré: "continuez, continuez..."

"8... 9... 10... valet... dame.. roi... " !!

Un concours met au défi un mathématicien, un physicien et un informaticien de démontrer que tous les impairs ne sont pas premiers.

Le mathématicien en premier s'attaque à la tâche et énonce : 

"3 impair et premier
5 impair et premier
7 impair et premier
9=3x3 impair et non premier

Donc la proposition initiale est fausse. Fin de la démonstration"

Ensuite, le physicien s'énonce à son tour :

"3 impair et premier
5 impair et premier
7 impair et premier
9 est impair mais non premier 
11 impair et premier
13 impair et premier

Donc 9 doit être une erreur expérimentale. La proposition est donc fausse"

L'informaticien... :

"3 impair et premier
5 impair et premier
7 impair et premier
9 impair et non premier
9 impair et non premier
9 impair et non premier
9 impair et non premier
.........."

- Finalement le chimiste :

"3 impair et premier
5 impair et premier
7 impair et premier
9 imprair et premier
11 impaire et premier
13 impair et premier
15 impair et premier...."

Un mathématicien, un ingénieur et un physicien se voient remettre une balle en gomme rouge afin d'en déterminer le volume.

- Le mathématicien : Mesure la diamètre et évalue le résultat de la triple intégrale.

- Le physicien : Remplis un tonneau d'eau, dépose la balle dans l'eau et mesure le déplacement total de volume.

- L'ingénieur : Observe le modèle et le numéro de série dans sa table des "balles en gomme rouge"

Cette histoire est une légende urbaine fort sympathique :

J'ai reçu un coup de fil d'un collègue à propos d'un étudiant. Il estimait qu'il devait lui donner un zéro à une question de physique, alors que l'étudiant réclamait un 20. Le professeur et l'étudiant se mirent d'accord pour choisir un arbitre impartial et je fus choisi. Je lus la question de l'examen : "Montrez comment il est possible de déterminer la hauteur d'un building a l'aide d'un baromètre". L'étudiant avait répondu: "On prend le baromètre en haut du building, on lui attache une corde, on le fait glisser jusqu'au sol, ensuite on le remonte et on calcule la longueur de la corde. La longueur de la corde donne la hauteur du building."

L'étudiant avait raison vu qu'il avait répondu juste et complètement à la question. D'un autre coté, je ne pouvais pas lui mettre ses points: dans ce cas, il aurait reçu son grade de physique alors qu'il ne m'avait pas montré de connaissances en physique. J'ai proposé de donner une autre chance a l'étudiant en lui donnant six minutes pour répondre a la question avec l'avertissement que pour la réponse il devait utiliser ses connaissances en physique. Apres cinq minutes, il n'avait encore rien écrit. Je lui ai demandé s'il voulait abandonner mais il répondit qu'il avait beaucoup de réponses pour ce problème et qu'il cherchait la meilleure d'entre elles. Je me suis excusé de l'avoir interrompu et lui ai demandé de continuer. Dans la minute qui suivit, il se hâta pour me répondre: "On place le baromètre a la hauteur du toit. On le laisse tomber en calculant son temps de chute avec un chronomètre. Ensuite en utilisant la bonne formule connue par tous, on trouve la hauteur du building".  A ce moment, j'ai demandé à mon collègue s'il voulait abandonner. Il me répondit par l'affirmative et donna presque 20 a l'étudiant. En quittant son bureau, j'ai rappelé l'étudiant car il avait dit qu'il avait plusieurs solutions a ce problème. "Hé bien, dit-il, il y a plusieurs façon de calculer la hauteur d'un building avec un baromètre. Par exemple, on le place dehors lorsqu'il y a du soleil. On calcule la hauteur du baromètre, la longueur de son ombre et la longueur de l'ombre du building. Ensuite, avec un simple calcul de proportion, on trouve la hauteur du building."

Bien, lui répondis-je, et les autres? A quoi l'élève répondit: "Il y a une méthode assez basique que vous allez apprécier. On monte les  étages avec un baromètre et en même temps on marque la longueur du baromètre sur le mur. En comptant le nombre de trait, on a la hauteur du building en longueur de baromètre. C'est une méthode très directe. Bien sûr, si vous voulez une méthode plus sophistiquée, vous pouvez prendre le baromètre a une corde, le faire balancer comme un pendule et déterminer la valeur de g au niveau de la rue et au niveau de toit. A partir de la différence de g la hauteur de building peut être calculée. De la même façon, on l'attache à une grande corde et en étant sur le toit, on le laisse descendre jusqu'a peu pries le niveau de la rue. On le fait balancer comme un pendule et on calcule la hauteur du building a partir de sa période de balancement."

Finalement, l'élève conclut: "Il y a encore d'autres façons de résoudre ce problème. Probablement la meilleure est d'aller au sous-sol, frapper à la porte du concierge et lui dire: "J'ai pour vous un superbe baromètre si vous me dites quelle est la hauteur du building."

J'ai ensuite demandé à l'étudiant s'il connaissait la réponse que j'attendais. Il a admis que oui mais qu'il en avait marre du collège et des professeurs qui essayaient de lui apprendre comment il devait penser.

Pour l'anecdote, l'étudiant était Niels Bohr (prix Nobel de Physique en 1923) et l'arbitre Rutherford (prix Nobel de Chimie en 1908).

Dans un cours de Russell portant sur le fait que d'une proposition fausse, toute proposition peut être déduite, un étudiant lui posa la question suivante :

- "Prétendez-vous que de 2 + 2 = 5, il s'ensuit que vous êtes le pape ? "

- "Oui", fit Russell

- "Et pourriez-vous le prouver !", demanda l'étudiant sceptique

- "Certainement", réplique Russell, qui proposa sur le champ la démonstration suivante.

(1) Supposons que 2 + 2 = 5

(2) Soustrayons 2 de chaque membre de l'égalité, nous obtenons 2 = 3

(3) Par symétrie, 3 = 2

(4) Soustrayant 1 de chaque côté, il vient 2 =1

Maintenant le pape et moi sommes deux. Puisque 2 = 1, le pape et moi sommes un. Par suite, je suis le pape.

Sur ce ...

What is "pi"?

- Mathematician : "Pi is the ratio of the circumference of a circle to its diameter."

- Engineer : "Pi is about 22/7."

- Physicist : "Pi is 3.14159 plus or minus 0.000005"

- Computer Programmer : "Pi is 3.141592653589 in double precision."

- Nutritionist : "You're one track math-minded fellows, Pie is a healthy and delicious dessert!"

An astronomer, a physicist, a mathematician and a computer scientist (it is said) were holidaying in Scotland. Glancing from a train window, they observed a black sheep in the middle of a field.

- "How interesting", observed the astronomer, "all scottish sheep are black!"

- To which the physicist responded :"No, no! Some Scottish sheep are black!"

- The mathematician gazed heavenward in supplication, and then intoned : "In Scotland there exists at least one field, containing at least one sheep, at least one side of which is black."

- The computer scientist : "Oh, no! A special case!"

A mathematician, a biologist and a physicist are sitting in a street cafe watching people going in and coming out of the house on the other side of the street.

First they see two people going into the house. Time passes. After a while they notice three persons coming out of the house.

- The physicist : "The measurement wasn't accurate."

- The biologists : "They have reproduced".

- The mathematician : "If now exactly one person enters the house then it will be empty again."

A mathematician and an engineer attend a lecture by a physicist. The topic concerns Kaluza-Klein theories involving physical processes that occur in spaces with dimensions of 9, 12 and even higher. The mathematician is sitting, clearly enjoying the lecture, while the engineer is frowning and looking generally confused and puzzled. By the end the engineer has a terrible headache. At the end, the mathematician comments about the wonderful lecture.

- The engineer says : "How do you understand this stuff?"

- Mathematician : "I just visualize the process."

- Engineer : "How can you visualize something that occurs in 9-dimensional space?"

- Mathematician : "Easy, first visualize it in N-dimensional space, then let N go to 9."

Two mathematicians are in a bar. The first one says to the second that the average person knows very little about basic mathematics. The second one disagrees, and claims that most people can cope with a reasonable amount of math.

The first mathematician goes off to the washroom, and in his absence the second calls over the waitress. He tells her that in a few minutes, after his friend has returned, he will call her over and ask her a question. All she has to do is answer "one third x cubed."

She repeats "one thir -- dex cue"?

He repeats "one third x cubed".

She asks, "one thir dex cuebd?"

"Yes, that's right," he says.

So she agrees, and goes off mumbling to herself, "one thir dex cuebd...".

The first guy returns and the second proposes a bet to prove his point, that most people do know something about basic math. He says he will ask the blonde waitress an integral, and the first laughingly agrees. The second man calls over the waitress and asks "what is the integral of x squared?".

The waitress says "one third x cubed" and while walking away, turns back and says over her shoulder "plus a constant!"

Paroles de profs :

- Il reste des lambeaux de l'argument
- Le signe '-' devant le potentiel vous interpelle ? Et si je mets un '+' est-ce cela vous convient mieux? Oui ! Alors mettons un '+'...
- C'est une courbe de phase ça ? Non, c'est une jambe de chien !
- On va le tuer et on fera croire à un suicide
- Vous pouvez dire que c'est prévisible puisque c'est imprévisible !
- Je compte sur vous pour comprendre un petit peu à fond la suite
- Nous allons étudier cela maintenant un peu plus tard
- Je vais vous présenter des résultats dépendant des équations de Maxwell que vous n'avez pas encore vues... de toute façon, au point où on en est...
- Si vous ne comprenez pas, c'est normal... le contraire serait d'ailleurs étonnant
- La relativité générale ne sert à rien ! C'est pas avec ça qu'on met des satellites en orbite!
- Question à cinquante centimes
- De temps en temps, il faut être absurde
- Quand on n'a rien à se mettre sous la dent, on prend le théorème de Gauss
- On ne voit pas par quelle vertu du Saint-Esprit il deviendrait neutre ?!
- Vous comprendrez quand vous serez grand...
- Prenons l'exemple d'une banque: monsieur y fait un dépôt et madame y fait un retrait... enfin comme d'habitude quoi !
- ... plus le parallélisme sera parallèle...
- Effacez-moi ces gris-gris résidus de calcule antérieurs
- Effacez le membre de gauche. J'ai dit DE GAUCHE ! Où est votre droite ? C'est bien... eh bien la gauche, c'est de l'autre côté !
- Voyons, qui sera la prochaine victime ?
- Le '+' se reconnaît, et les électrons ne s'y trompent pas, à sa belle couleur rouge !
- Le but du jeu est de vérifier que le critère ne dit pas de conneries
- Si vous n'arrivez pas à faire cela, je vous rassure: c'est foutu pour l'examen
- Si vous n'arrivez pas à faire cela, faites-le !
- Vous êtres très forts pour trouver des choses fausses
- Ce genre de démonstration, ça me plait. Vous, ça vous fait faire des cauchemars
- Je ne résoudrai pas ceci car cela risquerait de heurter votre sensibilité !
- Tout ce que les profs adorent mérite votre méfiance !
- Vous ajoutez des patates et des cochons, c'est sans dimension...
- On peut chercher la dérivée de l'impulsion de Dirac, c'est pas ça qui va nous sauter à la tête
- C'est bête mais Riemann, c'est comme ça
- Regardez l'équation que je viens d'effacer
- Juridiquement parlant, le courant est dans ce sens
- Il est hors de question que je perde mon temps à vous résoudre cette plaisanterie de basse volée !
- Si la fille a compris alors vous devez avoir tous compris
- Ah oui, vous vous moquez de moi. En fait, vous avez raison de vous moquer des profs car nous, on n'hésite pas à se moquer de vous
- Attention, très très important: je vous propose d'en rêver la nuit
- J'ai l'impression du jouer du stradivarius devant des vaches
- La main de dieu répartit le champ perpendiculairement à la surface
- Le miracle de la disparition de l'harmonique n'aura pas lieu aujourd'hui
- Si vous vous réveillez la nuit, dites-vous que échantilloner dans le domaine des temps, c'est périodiser dans le domaine des fréquences... puis rendormez-vous
- Les courbes gauches ne sont pas droites
- Vous voyez, quelques fois mes résultats sont corrects
- On note "Q" la sortie, c'est évident...
- Il va falloir une entourloupette pour réussier à récupérer cette variable
- Je suis un 68000; M. le directeur passe dans le couloir, frappe à la porte: on ne fait pas mieux comme interruption !
- Attention: un, deux, trois, à vos cerveaux !
- Dans la steppe de l'automatique, nous arrivons à la partie aride des mathématiques
- Quel intérêt ? Eh bien aucun. C'est une figure de rhétorique pédagogique
- Si vous avez quelques souvenirs sur les graphes de fluence que jadis nous traçâmes...
- Les électrons dans du métal très chaud, c'est la place de la Concorde à 5h du soir, donc ça ne conduit pas non plus
- Les cercles, c'est ce qui a le moins de coins !
- Si vous mettez vos doigts dans une prise, ce n'est pas un nombre complexe qui sort
- Voir la démonstration dans vos lectures journalières... donc je m'en dispense
- Et puis vient ensuite le père Carnot: il ramène sa fraise pour ne pas dire grand chose
- Quelquefois, les gens qui ont un peu de culture connaissent ça... c'est raté pour aujourd'hui !
- On n'appellera pas cela "rendement" car on peut obtenir des résultats supérieurs à 1, ce qui pourrait troubler quelques esprits faibles
- ... si vous avez par exemple de la glace à 20°C...
- Moi, si on m'avait envoyé au tableau, j'aurai pas écrit cela
- Vous trouverez la réponse sur 36 15 Archimède
- J'utilise une méthode qui date de quelques siècles... comme moi d'ailleurs !
- Posez-mois des questions... j'aimerais qu'on me pose des questions! ... d'autres questions ? Je vais être obligé de prendre la liste et de dire: "toi, tu as une question à poser"
- L'ordonnancement implémenté dépend de l'instanciation du garbage collector s'il est synchronisé sur le multithreading préemptif de l'OS.
- vous n'êtes que des boîtes qui reçoivent des entrées et crachent des sorties

Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping. Après un bon repas et une bonne bouteille de vin, ils gagnent leur sac de couchage dans la tente et s'endorment.

Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :

- "Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez."

- "Je vois des millions et des millions d'étoiles."

- "Et qu'est-ce que vous en concluez ?"

- "Du point de vue astronomique, répond Watson, cela me dit qu'il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes. Du point de vue astrologique, j'observe que Saturne est en Lion. Du point de vue chronologique, j'en déduis qu'il est environ 3 heures 15. Du point de vue théologique, je vois que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants. Du point de vue météorologique, je pense que nous aurons une belle journée demain. Et vous, Holmes ?"

Sherlock Holmes reste pensif une minute puis déclare :

- "Watson, vous êtes un âne. On nous a fauché la tente."

An engineer, a mathematician, and a physicist are staying for the night in a hotel. Fortunately for this joke, a small fire breaks out in each room.

The physicist awakes, sees the fire, makes some careful observations, and on the back of the hotel's wine list does some quick calculations. Grabbing the fire extinguisher, he puts out the fire with one, short, well placed burst, and then crawls back into bed and goes back to sleep.

The engineer awakes, sees the fire, makes some careful observations, and on the back of the hotel's room service list (pizza menu) does some quick calculations. Grabbing the fire extinguisher (and adding a factor of safety of 5), he puts out the fire by hosing down the entire room several times over, and then crawls into his soggy bed and goes back to sleep.

The mathematician awakes, sees the fire, makes some careful observations, and on a blackboard installed in the room, does some quick calculations. Jubliant, he exclaims "A solution exists!", and crawls into his dry bed and goes back to sleep.

How do you know that the driver driving toward you is a physicist?

He has a red sticker on his bumper, saying: "If this sticker is blue, you are driving too fast."

A Princeton plasma physicist is at the beach when he discovers a ancient looking oil lantern sticking out of the sand. He rubs the sand off with a towel and a genie pops out. The genie offers to grant him one wish. The physicist retrieves a map of the world from his car an circles the Middle East and tells the genie, "I wish you to bring peace in this region".

After 10 long minutes of deliberation, the genie replies, "Gee, there are lots of problems there with Lebanon, Iraq, Israel, and all those other places. This is awfully embarrassing. I've never had to do this before, but I'm just going to have to ask you for another wish. This one is just too much for me".

Taken aback, the physicist thinks a bit and asks, "I wish that the Princeton tokamak would achieve scientific fusion energy break-even."

After another deliberation the genie asks, "Could I see that map again?"

MATHÉMATIQUES

Un professeur de maths explique à une blonde les limites. Il fait avec elle l'exercice suivant :

A la fin de l'exercice il demande à la blonde si elle a compris. "Oh oui monsieur j'ai tout compris!". N'y croyant qu'à moitié il lui pose l'exercice suivant :

Soit à calculer :

 

Et la blonde de résoudre :

  alors

Évolution de l'enseignement des Mathématiques (...)

- Enseignement 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 Frs. Ses frais de production s'élèvent au 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

- Enseignement traditionnel 1970 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 Frs. Ses frais de production s'élèvent au 4/5 du prix de vente, c'est-à-dire à 80 Frs. Quel est son bénéfice ?

- Enseignement moderne 1970 : Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de monnaie. Le cardinal de l'ensemble M est égal à 100, et chaque élément PFM vaut 1 Fr. Dessinez 100 gros points représentant les éléments de l'ensemble M. L'ensemble F des frais de production comprend 20 gros points de moins que l'ensemble M. Représentez l'ensemble F comme sous ensemble de l'ensemble M et donnez la réponse à la question suivante : Quel est le cardinal de l'ensemble B des bénéfices ? (à dessiner en rouge)

- Enseignement rénové 1980 : Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 Frs. Les frais de production s'élèvent à 80 Frs et le bénéfice est de 20 Frs. Devoir : souligne les mots "Pommes de terre" et discutes-en avec ton voisin.

- Enseignement réformé 1980 : Un peizan kapitalist privilégié sanrichi injustement de 20 Frs sur un
sac de patat, analiz le tekst et recherche les fotes de contenu, de gramère, >d'orthografe, de ponctuassion et ensuite dit ce que tu panse de set manière de s'enrichir.

- Enseignement start-up 1999 : Un producteur de l'espace agricole cablé consulte une data bank qui
display le day-rate de la patate. Il load son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bit-map (sous WMil avec config floppy et DD 40Go). Dessine avec ta souris le contour intégré 3D du sac de pommes de terre. Puis logues-toi au network par le www.blue-potatoe.com et suis les indications du menu.

- Enseignement 2010 : Qu'est-ce qu'un paysan ?

Un mathématicien à son ami :

- "Es-tu fidèle?"

- "Oui, à isomorphisme près"

Comment les mathématiciens le font :

- Les théoriciens des nombres l'ont fait en premier

- Nous savons que les analystes réels le font continûment, mais pour les spécialistes de théorie des ensembles, ce n'est qu'une hypothèse

- Les analystes complexes le font entièrement mais avec conformisme

- Les algébristes le font avec détermination et sans discrimination

- Les topologistes le font ouvertement, mais compactement

- Les topologistes différentiels et algébriques le font avec variété

- Les spécialistes de combinatoire le font discrètement

- Les statisticiens le font soit presque toujours, soit presque jamais

- Les théoriciens de la mesure le font presque partout

- Les logiciens le font avec consistance

- Les géomètres le font au foyer mais avec courbures et torsions

- Les théoriciens des groupes le font simplement et fidèlement

- Les théoriciens des anneaux le font avec intégrité

- Les théoriciens des corps le font en inversé

- Les spécialistes de programmation linéaire maximisent la performance et minimisent les efforts

- Markov avait besoin de chaînes pour le faire, et Noether d'anneaux

- Euler le faisait en cerlce, tandis que Bernoulli le faisait en spirale ou en huit

- Möbius le faisait toujours du même côté

- Gauss le faisait normalement, Lebesgue, avec mesure, et Cauchy le faisait complètement, au contrait de Gödel

- Fermat a essayé de le faire dans la marge, mais il n'y avait pas assez de place

- On pense que Riemann et Goldbach l'on fait, mais on n'est encore jamais arrivé à le prouver

Qu'est-ce qu'un homme complexe dit à une femme réelle ?

Réponse : "viens danser !" (il faut lire "dans C", c'est-à-dire l'ensemble des complexes)

Les fonctions logarithme et exponentielle sont au restaurant. Quand viendra l'addition, qui payera ?

Réponse : Exponentielle, car logarithme né paie rien.

A mathematician went insane and believed that he was the differentiation operator. His friends had him placed in a mental hospital until he got better. All day he would go around frightening the other patients by staring at them and saying : "I differentiate you!"

One day he met a new patient; and true to form he stared at him and said "I differentiate you!", but for once, his victim's expression didn't change. Surprised, the mathematician marshaled his energies, stared fiercely at the new patient and said loudly "I differentiate you!", but still the other man had no reaction. Finally, in frustration, the mathematician screamed out "I DIFFERENTIATE YOU!"

The new patient calmly looked up and said : "You can differentiate me all you like: I'm e to the x."

Ce que les mathématiciens disent et ce qu'il faut comprendre:

- Trivial : Si je dois vous montrer ceci, vous êtes dans la mauvaise classe

- On peut trivialement montrer : On a pas besoin de plus de 4 heures pour le démontrer

- Contrôlez vous-même : C'est la partie difficile de la démonstration donc vous pouvez le faire sur votre temps libre

- Similairement : Au moins une ligne de la démonstration est identique à la précédente

- Procédons formellement : Nous allons manipuler des symboles avec des règles bien prédéfinies sans rien comprendre au sens réel du résultat.

- Nous nous dispenserons de la démonstration : Faites-moi confiance, c'est vrai!

- Le lecteur montrera facilement : Ca m'ennuie de montrer que...

- Nous conseillons vivement au lecteur de faire les exercices indiqués : Comme je les ai pas faits, vous pourriez me les corriger

- J'ai montré ce résultat dans un papier antérieur : Je ne sais plus diable comment on fait pour prouver ce truc là

- On généralise facilement : La généralisation dépasse mon niveau

- D'après une propriété bien connue : Par 10 personnes au monde...

Tout le monde connaît le "Théorème du Salaire" qui établit que les ingénieurs et les scientifiques ne peuvent JAMAIS gagner autant que les hommes d'affaires et les commerciaux. Ce théorème peut enfin se démontrer par la résolution d'une équation mathématique simple.

Notre équation s'appuie sur deux postulats très connus :

P1. La Connaissance c'est la Puissance

P2. Le Temps c'est de l'Argent

Tout ingénieur sait ensuite que :

Puisque :

et que :

Nous avons donc : 

Nous otenons alors facilement : 

Ainsi quand la Connaissance tend vers zéro, l'Argent tend vers l'infini quelle que soit la valeur attribuée à Travail, cette valeur peut être très faible. A l'inverse quand la Connaissance tend vers l'infini, l'Argent tend alors vers zéro, même si la valeur Travail est élevée.

D'où la conclusion évidente suivante : Moins vous en connaissez, plus vous gagnez d'argent.

PS: Ceux d'entre vous qui ont eu quelques difficultés de compréhension doivent être les mieux rémunérés... 

C.Q.F.D.

Dans le même genre voici le "Théorème du misogyne" :

D'abord nous déclarons que les filles sont des variables factorisables en quantités de temps et d'argent telle que :

Comme nous le savons tous "le temps c'est de l'argent!". Donc :

et parce que "l'argent est la racine du mal…" et que le mal est un synonyme du ce qui est mauvais :

Donc :

Nous sommes donc forcés de conclure :

C.Q.F.D.

Que fait : 

 
(lire "2 abbés sur 2 françaises)

Solution : 

 
(lire "2 bébés assurés")

Que fait : 

 

Comme :  


(lire "vache + l" (contient toutes les lettres de "cheval") divisé par "bête à ailes"

Mais :


(lire "bête à pie + l" divisé par "bête à ailes")

On simplifie :

Ceci démontre que Pi est incommensurable (soit irrationnel) car il n'y a aucune commune mesure entre un cheval et un oiseau...

A démontrer : 

mais  (NI vaut Do c'est-à-dire "niveau d'eau") donc : 

Mais SOL fait RINO (Solferino: c'est lors de cette bataille qu'Henri Dunant en voyant l'horreur a décidé de créer la Croix-Rouge) donc:

et comme RINO c'est ROS (rhinocéros) donc RINO = ROS alors:

 

C.Q.F.D.

Chaque futur ingénieur apprend à inscrire la somme de deux chiffres rationnels, par exemple :

Cette forme est cependant assez banale et indique des lacunes dans votre éducation.

En premier semestre, on apprend que :

et ensuite que :

Tout le monde sait aussi que :

et que donc l'équation :

peut être écrite plus simplement :

(il faut admettre que l'aspect est bien plus clair et plus scientifique)

D'autre part, il est évident que :

et aussi :

il en résulte que :

peut être réécrite comme suit :

Il faut également se rappeler que :

et que l'exposant inverse de l'exposant opposé est égal à l'exposant opposé de l'exposant inverse. En supposant un espace à n dimension, on sait que:

Si l'on prend encore la matrice comme la métrique d'un espace canonique orthogonal et orienté :

nous obtenons logiquement :

nous obtenons ainsi une expression simple et claire pour tout le monde de :

Il est donc évident que cette équation est bien plus compréhensible que :

Il serait possible de montrer plusieurs autres développements de cette simple expression et nous le ferons à partir du moment où vous commencerez à comprendre les principes simples de la méthode précédente.

PHYSIQUE

-En théorie, il n'y a pas de différences entre la théorie et la pratique. En pratique, si!

-La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais qu'on ne sait pas pourquoi. En informatique, la théorie et la pratique sont réunies : rien ne marche et on ne sait pas pourquoi!

Matter is fundamentally lazy:- It always takes the path of least effort

Matter is fundamentally stupid:- It tries every other path first.

That is the heart of physics - The rest is details.

Ce sont deux atomes qui se rencontrent.  

L'un dit à l'autre : "Merde, j'ai perdu un électron!"

L'autre : "T'es sûr?"

Et le premier répond : "POSITIVEMENT !!"

You enter the laboratory and see an experiment. How will you know which class is it?

- If it's green and wiggles, it's biology.

- If it stinks, it's chemistry.

- If it doesn't work, it's physics.

Theorem: a cat has nine tails.

Proof: No cat has eight tails. A cat has one tail more than no cat. Therefore, a cat has nine tails.

Un physicien étudiant la physique quantique, c'est quelqu'un qui ne voyant pas très bien, cherche dans une chambre obscure, un chat noir, qui probablement n'existe pas.

An engineer, a physicist, a mathematician, and a mystic were asked to name the greatest invention of all times.

- The engineer chose fire, which gave humanity power over matter.

- The physicist chose the wheel, which gave humanity the power over space.

- The mathematician chose the alphabet, which gave humanity power over symbols.

- The mystic chose the thermos bottle.

"Why a thermos bottle?" the others asked.

- The mystic : "Yes, because the thermos keeps hot liquids hot in winter and cold liquids cold in summer."

- "Yes... so what?" the others asked.

- The mystic : "Think about it." said the mystic reverently. "That little bottle.. how does it know?"

Physics professor has been doing an experiment, and has worked out an empirical equation that seems to explain his data. He asks the math professor to look at it.

A week later, the math professor says the equation is invalid. By then, the physics professor has used his equation to predict the results of further experiments, and he is getting excellent results, so he asks the math professor to look again.

Another week goes by, and they meet once more. The math professor tells the physics professor the equation does work, "But only in the trivial case where the numbers are real and positive."

Heisenberg was driving down the highway whereupon he was pulled over by a policeman.

The policeman asked :

"Do you know how fast you were going back there?"

Heisenberg replied : 

"No, but I know where I am."

What's the difference between an auto mechanic and a quantum mechanic?

The quantum mechanic can sometimes get the car inside the garage without opening the door.

Why God Never Received Tenure at any University

1. He had only one major publication.

2. It was in Hebrew.

3. It had no references.

4. It wasn't published in a refereed journal.

5. Some even doubt he wrote it himself.

6. It may be true that he created the world, but what has he done since then?

7. His cooperative efforts have been quite limited.

8. The scientific community has had a hard time replicating his results.

9. He never applied to the Ethics Board for permission to use human subjects.

10. When one experiment went awry he tried to cover it up by drowning the subjects.

11. When subjects didn't behave as predicted, he deleted them from the sample .

12. He rarely came to class, just told students to read the Book.

13. Some say he had his son teach the class.

14. He expelled his first two students for learning.

15. Although there were only ten requirements, most students failed his tests.

16. His office hours were infrequent and usually held on a mountaintop.

In the beginning there was Aristotle
And objects at rest tended to remain at rest
And objects in motion tended to come to rest
And God saw that it was boring, although very restful.

Then God created Newton
And objects at rest tended to remain at rest
And objects in motion tended to remain in motion
And energy was conserved, and momentum was conserved,
And matter was conserved
And God saw that it was conservative.

Then God created Einstein
And everything was relative
And fast things became short
And straight things became curved
And the universe was filled with inertial frames
And God saw that it was relatively general
but some of it was especially relative.

Then God created Bohr
And there was the principle
And the principle was quantum
And all things were quantified
But some things were still relative
And God saw that it was confusing.

Then God was going to create Furgeson
And Furgeson would have unified
And he would have fielded a theory
And all would have been one.
But it was the seventh day
And God rested
And objects at rest tend to remain at rest.


The Physicist's Bill of Rights

We hold these postulates to be intuitively obvious, that all physicists are born equal, to a first approximation, and are endowed by their creator with certain discrete privileges, among them a mean rest life, n degrees of freedom, and the following rights which are invariant under all linear transformations:

1. To approximate all problems to ideal cases.

2. To use order of magnitude calculations whenever deemed necessary (i.e. whenever one can get away with it).

3. To use the rigorous method of "squinting" for solving problems more complex than the addition of positive real integers.

4. To dismiss all functions which diverge as "nasty" and "unphysical".

5. To invoke the uncertainty principle when confronted by confused mathematicians, chemists, engineers, psychologists, dramatists, and other lower scientists.

6. When pressed by non-physicists for an explanation of (4) to mumble in a sneering tone of voice something about physically naive mathematicians.

7. To equate two sides of an equation which are dimensionally inconsistent, with a suitable comment to the effect of, "Well, we are interested in the order of magnitude anyway".

8. To the extensive use of "bastard notations" where conventional mathematics will not work.

9. To invent fictitious forces to delude the general public.

10. To justify shaky reasoning on the basis that it gives the right answer.

11. To cleverly choose convenient initial conditions, using the principle of general triviality.

12. To use plausible arguments in place of proofs, and thenceforth refer to these arguments as proofs.

13. To take on faith any principle which seems right but cannot be proved.

You can at least take this simple Real Scientist Quiz to find out if you're cut out for the life of a true scientist.

The Real Scientist Quiz

1. At Christmas time, you:

a. Take a couple of days off to spend time with your family.

b. Leave early on Christmas eve so you can pick up a few presents for the family.

c. Only work half a day, spending the rest of the day at home working on your grant application.

2. Your spouse wants to discuss plans for the family vacation with your kids. You:

a. Propose to go camping so you can explain the wonders of nature to your kids

b. Propose to go to another city so you can spend the day in your friend's lab while your spouse takes the kids sightseeing.

c. Ask your spouse, "We have kids?"

3. At a scientific meeting on an island in the South Pacific, no talks are scheduled in the afternoon. During this free time, you:

a. Follow the local custom and sunbathe on the beach in the nude.

b. Sit on the beach fully clothed, unaware of the nude sunbathers, and discuss science with your colleagues.

c. Sit in your hotel room with the drapes closed, and work on your manuscript.

4. The nurse at school calls to tell you that your second-grade child has chicken pox. You:

a. Immediately drop what you're doing and rush to school to pick up your sick kid.

b. Immediately drop what you're doing and begin trying to find a cure for chicken pox.

c. Ask the nurse for directions to the school, and the names of your kids.

5. Beings from outer space visit Earth, and you are the first human they meet. To show their friendship, they present you with a highly advanced device that is capable of prolonging life, ending human suffering, and curing disease. You:

a. Present it to the United Nations.

b. Apply for a patent.

c. Break it open to see how it works.
6. What is the longest amount of time that you have worked without a vacation (excluding scientific meetings)?

a. Six months.

b. Two years.

c. I took a weekend off about 10 years ago.

7. What are your hobbies?

a. Sports, music, and dance, because they allow the analytical parts of my brain to relax.

b. Cooking, because it's quite a lot like science.

c. Reading back issues of scientific journals cover to cover.
8. Your best friend is:

a. A member of your college fraternity.

b. A member of your immediate family.

c. A member of a gene family.

Score:

Give yourself one point for every question you answered with an "a," 5 points for every "b," and 50 points for every "c." If you took the test three times and averaged your score, give yourself 100 extra points. If you calculated the standard error of the mean, give yourself 500 points.

If you scored less than 10, you are normal. Scores of 11-50 indicate an obsessed scientist. If you scored more than 50, you are in need of help and should consider joining Scientists Anonymous; if you scored greater than 500, you should forget Scientists Anonymous and get back to work since you are beyond help, and may actually succeed as a scientist.

STATISTIQUES

 

3 statisticiens sortent faire du tir sur cible statique. Le premier statisticien fait feu et tire trop à gauche, le deuxième fait feu mais tire symétriquement trop à droite. Enfin, le dernier ne tire pas mais s'exprime triomphalement : "En moyenne nous l'avons eu!"

Patient : "Vais-je survivre à cette opération délicate?"

Chirurgien : "Oui, je suis absolument sûr que vous y survivrez."

Patient : "Comment pouvez-vous être si sûr?"

Chirurgien : "9 patients sur 10 meurent lors de cette opération et hier mon neuvième patient est mort. aujourd'hui"

10 bonnes raisons pour s'orienter dans le domaine de la statistique :

1. Estimer des paramètres est plus simple que de se battre dans la vraie vie

2. Les statisticiens sont des gens reconnus

3. Vous apprendrez l'alphabet grec en entier

4. La probabilité que vous obteniez un job dans ce domaine est > 0.9999

5. Si vous êtes virés, vous pourrez toujours vous reconvertir à l'ingénierie

6. Vous faites ce travail dans la confidence, la régularité et la variabilité

7. Vous êtes normal et le reste du monde est faux

8. La ligne de régression paraît meilleure que la ligne du chômage

9. Vous n'avez jamais besoin d'être exact - seulement approximatif

10. Personne ne comprend ce que vous faites, alors vous avez toujours raison

ÉCONOMIE

Pour aider à comprendre le jargon spécifique du marketing..... et éviter de paraître ridicule dans une soirée (pot de départ par exemple...) :

1. Michel est à une soirée et voit une nana très attirante. Il s'approche d'elle et lui dit : "Je suis un très bon coup". C'est ce qu'on appelle du "marketing direct"

2. Michel est a une soirée avec un groupe de copains et il voit une nana très attirante. Un de ses amis s'approche d'elle et lui dit : "Tu vois ce garçon là-bas, c'est un très bon coup". C'est ce qu'on appelle de la "publicité."

3. Michel est a une soirée et il voit une nana très attirante. Il lui demande son numéro de téléphone. Le lendemain, il l'appelle et lui dit: "Je suis un très bon coup". C'est ce qu'on appelle du "télémarketing."

4. Michel est à une soirée et il voit une nana très attirante. Il la reconnaît, s'approche d'elle, lui rafraîchit la mémoire et lui dit: "Tu te souviens que je suis un très bon coup ?". C'est ce qu'on appelle du "Customer Relationship Management (CRM)"

5. Michel est à une soirée et il voit une nana très attirante. Il se lève, s'arrange un peu, s'approche d'elle et lui sert un verre. Il lui ouvre la porte lorsqu'elle part, ramasse son sac lorsqu'il tombe, lui offre une cigarette et lui dit : "Je suis un très bon coup". C'est ce qu'on appelle des "relations publiques" ou "public relations" (PR)

6. Michel est a une soirée et il voit une nana très attirante. Il invite à danser toutes ses copines, leur offre à boire et les fait rire ostensiblement par ses plaisanteries très spirituelles. La belle nana l'aborde et lui dit: "J'ai l'impression que tu es un très bon coup". C'est ce qu'on appelle du "lobbying".

7. Michel est à une soirée et il voit une nana très attirante. Elle s'approche de lui et lui dit : "J'ai entendu dire que tu es un très bon coup". C'est ce qu'on appelle le "pouvoir de la marque".

8. Michel est à une soirée et voit une super belle nana. Il la mate avec ses potes, fait des réflexions très fines, se bourre la gueule, ne fait rien du tout et rentre bredouille. C'est ce qu'on appelle la "réalité du marche"...

CHIMIE

 

On vient de découvrir un nouvel élément chimique :

ÉLÉMENT NUMÉRO : 115

NOM : Femme

SYMBOLE : Fm

MASSE ATOMIQUE : Acceptable 60 kg mais des isotopes connus de 40 à 250 kg

OCCURRENCE : Très abondant de par le monde

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES :

- Entre en ébullition pour un rien et gèle sans raison

- Conductivité thermique: faible surtout aux extrémités inférieures

- Coefficient de dilatation: augmente avec les années

- Cède aux pressions appliquées aux points sensibles

- Structure moléculaire : parfaite ?90/60/90, existe aux USA sous forme croissante 60/90/120 et dans les pays nordiques sous forme dite plate 50/50/50

PROPRIÉTÉS CHIMIQUES :

- Très grande affinité pour l'or, l'argent, le platine et tous les métaux nobles. Absorbe de grandes quantités de substances onéreuses

- Peut exploser spontanément sans avertissement

- Insoluble dans les liquides mais présente une activité grandement augmentée par saturation dans l'alcool

- Réactivité très variable selon les périodes de la journée

- Grande aptitude aux changements d'humeur et à la jalousie.

- Sensible aux élections qui lui transmettent parfois la migraine

UTILISATIONS COURANTES :

- Hautement décorative surtout dans les voitures de sport

- Puissant agent nettoyant

- Aide efficace pour la relaxation et la détente

TEST :

Tourne au vert si placée à côté d'un spécimen de meilleure qualité

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI :

- Hautement dangereuse si placée entre des mains non expertes

- Il est illégal d'en posséder plus d'un spécimen, mais il est possible d'en entretenir plusieurs à des endroits différents tant que les différents spécimens n'entrent pas en contact (risque d'explosion)

ATTENTION :

Certains chercheurs d'Amérique du Sud ont découvert le moyen d'en fabriquer artificiellement, présentées généralement sous les marques "Travelo" ou "Dragqueen". Ne consommer que le produit générique

On vient de découvrir un nouvel élément chimique :

ELEMENT NUMERO : 116

NOM : Homme

SYMBOLE : Hm

ANALYSE QUANTITATIVE : Mesuré à 17 cm, bien que quelques isotopes existent en 25, 20, 13 et même 10 cm.

DÉCOUVREUR : Éve (découvert par accident un jour où elle avait envie de côtelettes)

LIEU D'EXTRACTION : Se trouve en grandes quantités en présence d'un gisement de Fm très pur

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES

- Surface recouverte de poils, raides par endroits, doux dans d'autres

- Bout quand on l'agite, se glace quand on le met en présence de la logique et du bon sens, se liquéfie quand on le traite comme un dieu

- Devient exécrable lorsqu'on le mélange à n'importe quel alcool

- Peut être la cause de maux de tête (ou des maux d'autres parties du corps); à manipuler avec précaution

- Diminue son entropie directement après sa réaction avec l'élément Fm (état se manifestant par des ronflements... zzzzz)

- Augmente sa masse considérablement en vieillissant, perd de ses capacités réactionnelles.

- Se déshydrate rapidement par temps sec.

- Rarement trouvé à l'état pur après 14 ans

- possède souvent un attachement inexplicable à sa roche mère, rendant l'extraction difficile

- Si on le met sous pression, devient trop dur et improductif; n'est productif que si l'on utilise la subtilité, les subterfuges, et la flatterie

PROPRIÉTÉS CHIMIQUES

- Tendance très forte à réagir avec l'élément Fm, même si la réaction est parfois endothermique

- Réputé être le meilleur catalyseur pour les réactions de transformation de l'élément Fm

- Possède la faculté d'entrer en réaction avec à peu près n'importe quoi

- En cas de réaction importante, l'aspect de l'élément change pour virer au rouge cramoisi.

- S'il est saturé en alcool, il devient inerte et repoussant pour la plupart des éléments

- Ne convient pas pour les tâches ménagères et les opérations de nettoyage

- Ne convient pas non plus pour les tâches familiales

- Est neutre en ce qui concerne la courtoisie et l'impartialité

USAGES COURANTS

- Transport de choses lourdes, chauffeur, dîners gratuits au restaurant...

- Usage possible pour les activités sexuelles

TESTS

- Les spécimens les plus purs ne sont pas synonymes de pureté, et ceux qui ont déjà servi, encore moins

DANGERS

- La réaction avec un autre élément Hm est extrêmement violente si l'élément Fm est le catalyseur

La question suivante a réellement été posée en ces termes a l'université de chimie de Washington:

L'Enfer est-il exothermique (dégage-t-il de la chaleur) ou endothermique (absorbe-t-il de la chaleur) ? Appuyez votre réponse avec une preuve.

La plupart des étudiants écrivirent comme preuve de leurs théories la loi de Boyle (Les gaz se réchauffent quand ils sont comprimes et se refroidissent quand ils se décompriment) ou une variante.

Un étudiant, toutefois, a écrit ce qui suit : 

Premièrement nous avons besoin de savoir comment la masse de l'Enfer évolue dans le temps. Ce qui signifie aussi que nous avons besoin de connaître le rythme auquel les âmes vont en Enfer et le rythme auquel elles en sortent. Je pense que nous pouvons sans crainte affirmer qu'une fois qu'une âme est en Enfer, elle n'en sortira plus. Par conséquent aucune âme ne sort des enfers.

Pour ce qui est des nombreuses âmes qui vont en Enfer, examinons les différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui. Certaines d'entre elles décrètent que si vous n'êtes pas membre de leur religion, vous irez en Enfer. Depuis qu'il y a plus d'une religion de cette sorte et depuis que les gens ne pratiquent qu'une seule religion, nous pouvons en déduire que presque tout le monde et toutes les âmes vont en Enfer.

Avec le rythme des naissances et des morts qui sont ce qu'ils sont, nous pouvons nous attendre a ce que le nombre des âmes en Enfer augmente de façon exponentielle.

Maintenant occupons-nous du rythme d'évolution du volume de l'Enfer, parce que la loi de Boyle prédit que pour que la température et la pression restent les mêmes, le volume de l'Enfer doit s'agrandir proportionnellement aux âmes qui s'ajoutent.

Ceci nous donne deux possibilités :

1. Si l'Enfer croît a un rythme plus lent que celui des âmes qui arrivent en Enfer, alors la température et la pression s'accroissent jusqu'a ce que l'Enfer craque de partout.

2. Bien sur, si l'Enfer s'agrandit à un rythme plus rapide que le nombre d'âmes en Enfer s'accroît, alors la pression et la température baissent jusqu'a ce que l'Enfer gèle tout entier.

A chemist walks into a pharmacy and asks the pharmacist : "Do you have any acetylsalicylic acid?"

- "You mean aspirin?" asked the pharmacist.

- "That's it, I can never remember that word."

A physicist, biologist and a chemist were going to the ocean for the first time.

The physicist saw the ocean and was fascinated by the waves. He said he wanted to do some research on the fluid dynamics of the waves and walked into the ocean. Obviously he was drowned and never returned.

The biologist said he wanted to do research on the flora and fauna inside the ocean and walked inside the ocean. He too, never returned.

The chemist waited for a long time and afterwards, wrote the observation : "The physicist and the biologist are soluble in ocean water".

CLASSIFICATION OF CHEMISTRY

Physical Chemistry : The pitiful attempt to apply y=mx+b to everything in the universe.

Organic Chemistry : The practice of transmuting vile substances into publications.

Inorganic Chemistry : That which is left over after the organic, analytical, and physical chemists get through picking over the periodic table.

Chemical Engineering : The practice of doing for a profit what an organic chemist only does for fun.

Free radicals have revolutionized chemistry.

Chemist's last words:

- And now the tasting test...

- And now shake it a bit...

- In which glass was my mineral water?

- Why does that stuff burn with a green flame?!?

- And now the detonating gas problem.

- This is a completely safe experimental setup.

- Now you can take the protection window away...

- Where do all those holes in my kettle come from?

- And now a cigarette...

INGÉNIERIE

Des scientifiques de la NASA ont développé un fusil spécialement conçu pour projeter des poulets morts dans les pare-brises des avions de ligne, des jets militaires et des navettes spatiales. Le but étant de vérifier les conséquences de possibles collisions avec des volatiles et d'adapter les matériaux des pare-brises en conséquence.

Les ingénieurs britanniques ayant entendus parler de ce genre de fusil on de suite développés un identique pour effectuer le même type de tests sur leurs trains à très grande vitesse. Lorsque le premier test fut effectué, le poulet traversa le pare-brise, la console de commande, la motorisation pour finir sa course dans le mur opposé. 

Horrifiés et étonnés par ces résultats, les ingénieurs britanniques les communiquèrent  à leurs confrères américains afin d'obtenir des suggestions de leur part. La NASA leur répondit en une seule phrase : "Décongelez le poulet avant!"

Comprendre les ingénieurs

- Tentative N° 1

Deux élèves ingénieurs marchent le long de leur campus lorsque l'un des deux dit à l'autre, admiratif : "Où est-ce que tu as trouvé ce vélo ?" Le second lui répond : "Ben en fait, alors que je marchais, hier, et que j'étais dans mes pensées, je croise une super nana en vélo qui s'arrête devant moi, pose son vélo par terre, se déshabille entièrement et me dit: "Prends ce que tu veux... ". J'ai donc choisi son vélo.

Le premier opine et lui dit : "Tu as raison, les vêtements auraient certainement été trop serrés.

- Tentative N° 2

Pour une personne optimiste, le verre est à moitié plein.
Pour une personne pessimiste, il est à moitié vide.
Pour l'ingénieur, il est deux fois plus grand que nécessaire.

- Tentative N° 3

Un pasteur, un médecin et un ingénieur jouent au golf. Ils attendent après un groupe de golfeurs particulièrement lents. Au bout d'un moment, l'ingénieur explose et dit : "Mais qu'est-ce qu'ils fichent? ça fait bien un quart d'heure qu'on attend là !" Le docteur intervient, exaspéré lui aussi : "Je ne sais pas, mais je n'ai jamais vu des gens s'y prendre aussi mal !" Le pasteur dit alors : "Attendez, voilà quelqu'un du golf. On n'a qu'à le lui demander. Dites-moi, il y a un problème avec le groupe de devant. Ils sont plutôt lents, non ?" L'autre répond : "Ah oui, c'est un groupe de pompiers aveugles. Ils ont perdu la vue en tentant de sauver le golf des flammes l'année dernière, alors depuis, on les laisse jouer gratuitement". Le groupe reste silencieux un moment, et le pasteur dit : "C'est si triste. Je vais faire une prière spécialement pour eux ce soir". Le médecin ajoute : "Bonne idée. Et moi, je vais contacter un copain chercheur ophtalmologiste pour voir ce qu'il peut faire". Et l'ingénieur : "Mais putain ! Pourquoi ils jouent pas la nuit ?"

- Tentative N° 4

Un ingénieur traversait la rue lorsqu'une grenouille l'appela et lui dit: "Si tu m'embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse". Il se baissa, ramassa la grenouille et la mit dans sa poche. La grenouille lui dit alors : "Si tu m'embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse et je resterai à tes côtés pendant une semaine". L'ingénieur sortit la grenouille de sa poche, lui fit un sourire et la replaça dans sa poche. La grenouille se mit alors à crier : "Si tu m'embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse, je resterai à tes côtés pendant une semaine et je ferai TOUT ce que tu veux". Encore une fois, l'ingénieur sortit la grenouille de sa poche, lui sourit et la remit dans sa poche. La grenouille lui demanda alors : " Quoi, qu'est-ce qu'il y a ? Je te dis que je suis une magnifique princesse, que je resterai à tes côtés pendant une semaine et que je ferai tout ce que tu veux. Alors pourquoi tu ne m'embrasses pas ?" L'ingénieur répondit : "Regarde-moi, je suis un ingénieur. J'ai pas le temps d'avoir une petite amie. Par contre, une grenouille qui parle, ça, c'est cool ! "

- Tentative N° 5

Un journaliste interviewe un paysan corse :

- "Dites-moi, comment faites-vous pour tracer les routes ici? " 

- "beh,on lâche un âne et on regarde par où il passe dans la montagne....et c'est là qu'on fait passer la route".

- "et si vous n'avez pas d'âne? "

- "ah....beh on prend un ingénieur.... "

Lors de la course à la conquête spatiale dans les années 1960, la NASA décida pour le besoin de ses astronautes de développer un stylo à bille fonctionnant dans un système sans gravité.

Après un temps considérable de recherche et de dévelopements, le stylo "Astronaute" fut développé pour un coût de 1 million de dollars. Le stylo fonctionna très bien mais trouva un faible intérêt de la part du public sur Terre.

L'Union Sovétique, se trouvant confronté au même problème, utilisa elle un crayon...

The great mathematician John Von Neumann was consulted by a group who was building a rocket ship to send into outer space. When he saw the incomplete structure, he asked, "Where did you get the plans for this ship?"

He was told, "We have our own staff of engineers."

He disdainfully replied: "Engineers! Why, I have complete sewn up the whole mathematical theory of rocketry. See my paper of 1952."

Well, the group consulted the 1952 paper, completely scrapped their 10 million dollar structure, and rebuilt the rocket exactly according to Von Neumann's plans. The minute they launched it, the entire structure blew up. They angrily called Von Neumann back and said: "We followed your instructions to the letter. Yet when we started it, it blew up! Why?"

Von Neumann replied, "Ah, yes! That is technically known as the blow-up problem - I treated that in my paper of 1954."

Dans un laboratoire d'électronique:

-Dis-donc, c'est quoi le semi-remorque sur le parking devant?

- Le semi-remorque?

- Ben oui, le chauffeur dit que tu es au courant...

-Ah oui!! J'ai commandé un condensateur de 1 Farad.

The Dictionary : what engineers say and what they mean by it

- Major Technological Breakthrough : Back to the drawing board.

- Developed after years of intensive research : It was discovered by accident.

- The designs are well within allowable limits : We just made it, stretching a point or two.

- Test results were extremely gratifying : It works, and are we surprised!

- Customer satisfaction is believed assured : We are so far behind schedule that the customer was happy to get anything at all.

- Close project coordination : We should have asked someone else.

- Project slightly behind original schedule due to unforeseen difficulties : We are working on something else.

- The design will be finalized in the next reporting period : We haven't started this job yet, but we've got to say something.

- A number of different approaches are being tried : We don't know where we're going, but we're moving.

- Extensive effort is being applied on a fresh approach to the problem : We just hired three new guys; we'll let them kick it around for a while.

- Preliminary operational tests are inconclusive : The darn thing blew up when we threw the switch.

- The entire concept will have to be abandoned : The only guy who understood the thing quit.

- Modifications are underway to correct certain minor difficulties : We threw the whole thing out and are starting from scratch.

- Essentially complete : Half done.

- We predict... : We hope to God!

- Drawing release is lagging : Not a single drawing exists.

- Risk is high, but acceptable : 100 to 1 odds, or with 10 times the budget and 10 times the manpower, we may have a 50/50 chance.

- Serious, but not insurmountable, problems : It will take a miracle. God should be the program manager.

- Not well defined : Nobody has thought about it.

- Requires further analysis and management attention : Totally out of control.

- The project is designed for high availability : Malfunctions will be blamed on the operators mistakes.

- This project has low maintenance requirements : We wouldn't let the technicians change a light bulb, much less fool around with our baby.

- The software is being developed without excessive process overhead : The documentation will be written in clear and lucid Chinese.

- The delivery is scheduled for the last quarter of next year : This leaves us plenty of time to decide who to blame for it being late.

- How many first year engineering students does it take to change a light bulb? : None. That's a second year subject.

- How many second year engineering students does it take to change a light bulb? : One, but the rest of the class copies the report

- How many third year engineering students does it take to change a light bulb? : Will this question be in the final examination?

- How many civil engineers does it take to change a light bulb? : Two. One to do it and one to steady the chandelier

- How many electrical engineers does it take to change a light bulb? : None. They simply redefine darkness as the industry standard

- How many computer engineers does it take to change a light bulb? : Why bother? The socket will be obsolete in six months anyway

- How many mechanical engineers does it take to change a light bulb? : Five. One to decide which way the bulb ought to turn, one to calculate the force required, one to design a tool with which to turn the bulb, one to design a comfortable - but functional - hand grip, and one to use all this equipment. 

- How many nuclear engineers does it take to change a light bulb? : Seven. One to install the new bulb and six to figure out what to do with the old one for the next 10,000 years. 

Cela se passe à Moscou, : un couple de touristes demande son chemin, sur un pont, à un quidam, russe, qui se trouve être ingénieur (trouver un pont moscovite connu, et la première rue qui le croise sur la berge...).

Le gars leur dit : "vous traversez, et, d'ci 50 m, vous tournez à droite...."

Remerciements de la part des touristes.... , puis ils partent. Alors le gars leur court derrière :

"Attendez, attendez ! Je viens de me souvenir que le pont fait 70 m. Si vous tournez à droite au bout de 50 m, comme je vous l'ai dit, vous tomberez à l'eau."

INFORMATIQUE

Comment devenir un bon Hacker ?

Bon, si tu veux être un vrai hacker, il va te falloir Linux.

Là, tu as 2 solutions :

1. Tu es un sale bourgeois capitaliste et tu l'achètes 150 balles à la FNAC
2. Tu es un vrai trou du cul, et là tu le downloades par le Net

Evidemment, tu es un vrai trou du cul donc tu ouvres ton tit client FTP et tu te tapes tranquillement les 20 ou 25 heures de download pour une Slack ou une Debian. Evite la Red Hat, ça fait trop grand public, toi t'es un mec uNdERgrOuNd maintenant, c'est normal, t'es Hacker.

Bon, tu as ton Linux, maintenant c'est bon oublie-le. Pas la peine de se casser le cul à apprendre un nouvel OS dont tu ne te serviras jamais parce que "XWing vs Tie Fighter" tourne pas dessus. La meilleure solution consiste carrément à niquer lilo, comme ça tu es sûr que tu ne booteras que sous Windows95. C'est une solution élégante que de nombreux trous du cul semblent avoir choisie. Pour ça, ouvre une session DOS par Windows et tape fdisk /mbr. Ca va effacer lilo qui était installé sur le MBR de ton disque dur, comme ça tu n'auras plus à te soucier de Linux.

L'essentiel est de l'avoir, pas de savoir s'en servir.

"Ouais mais comment je peux prouver aux gens que j'ai Linux et passer pour un gros rebelle ?"

C'est une question bien naturelle. J'ai pensé à toi petit looser et voici une série de phrases qu'il faut balancer à propos de Linux :

- "Linux c'est trop puissant, t'es complètement libre par rapport à ces OS de fachos genre Windaube. De toute façon, MS c'est trop ripoux."

- "Bah si t'es un débutant, va pas sous Linux, c'est fait pour les eLiTeS ce truc, toi reste sous winfuck."

- "Dis, tu sais pas ou je pourrais trouver la libc5.4.36 ? Parce que chez moi la 5.4.35 est incompatible avec les modifs que j'ai faites au kernel."

- "Ca pue netscape, moi ça me dumpe des cores de 10 mégas dès que le lance, je préfère Lynx au moins c'est pas prise de gueule c'est mieux le mode texte."

- "Ralala le bouffon que c'est lui ! Il s'est installé une Red Hat !! Tain c'est de la daube les Red Hat c'est nul y'a que la Debian qui est bien, au moins tu sais ce que tu fais t'es le master de ton system nan vraiment c'est ripoux Red Hat."

Avec ce genre de petites phrases, tu te retrouveras très vite classé dans la catégorie "OK c'est un trou du cul, mais un trou du cul sous Linux", ce qui est la première étape pour être un vrai hacker. Maintenant que tout le monde sait que tu as ton Linux, il faut passer au stade suivant, celui du pro des réseaux, genre le mec qui maîtrise ICMP à mort. C'est la deuxième étape de ton long périple.

Ici, il faut mettre la main au porte-monnaie. Direction la FNAC, tu achètes n'importe quel bouquin sur Unix et sur les réseaux. L'essentiel est que le titre soit compliqué. Un petit "Protocole rlogin sur réseau Ethernet en sous-adressage" sera du meilleur effet. N'hésite pas, dès que tu ne comprends même pas le titre, il faut acheter le bouquin : c'est pas pour lire, c'est pour impressionner tes autres potes trous du cul.

Une bonne méthode consiste à acheter un bouquin genre "TCP/IP volume 43" et de prendre des mots au hasard à apprendre par coeur : rai socket, sur-adressage, FDDI, telnet par exemple. Ensuite, tu les ressors dans une phrase, même hors contexte c'est pas grave personne n'ira vérifier ce que ça veut dire. Par exemple il ne faut pas hésiter à balancer un "Le Telnet, ça prends combien de rai sockets en sur-adressage sur un FDDI" sur un bon gros channel de cowboyz, ça impressionne toujours, et personne n'ira te dire que ça n'a aucun sens, ne t'inquiète pas.

Dispose ensuite ces bouquins dans ta chambre, avec les titres les plus compliqués aux endroits les plus visibles. Corne quelques pages pour faire plus vrai. Prends aussi quelques feuilles et dessine des schémas bidons de réseau, ou met des trucs genre 123.44.5.34 root/lydia pour faire croire que tu te chopes de password comme un ouf. Faut se la jouer à mort, ne jamais hésiter à en rajouter, scanne toi une photo de Mitnick et accroche la au-dessus de ton lit, ou met des autocollants à tête de mort sur ton UC pour bien dire que maintenant, t'es un voyou, un mec dangereux.

Pour compléter le tout et vraiment passer pour un hacker, il ne faut pas hésiter à dire des conneries du genre "Je ne suis qu'un assoiffé de connaissances". OK, tu quadruples ta seconde, mais bon c'est pas grave, tu aimes quand même apprendre, c'est ta grande passion et tu as beaucoup de volonté. Précise bien que jamais tu ne causes de dégâts aux très nombreuses machines que tu pénètres, dis que tu fais juste ça "pour le challenge intellectuel". Oui, là, il faudra te forcer pour ne pas exploser de rire, mais entraîne-toi devant ta glace avant.

Quand on est un mec dangereux comme toi, on doit se réunir avec d'autres bandits pour mettre en péril la sûreté de l'Etat. Pour ça il existe LE rendez-vous de toute la racaille, c'est le "Meet 2600". Tous les mois, tu iras dans un MacDo de Paris, Place d'Italie, et là tu rencontreras des grands monsieurs, des mecs qui ont rebooté tout Internet avec un prog en Visual Basic et qui ont des coupes de cheveux de rebelles de la société.

Bon, tu n'y apprendras pas grand chose, les loosers qui viennent là bas se branlent entre eux en se disant "Ouais, on est des hAcKeRz, on est sans pitié, on est des vrais durs, oh zut il est déjà 18 heures faut que je rentre ma mère va me cogner sinon". Tu pourras quand même avoir un vrai frisson en t'imaginant que le MacDo est truffé de cameras et de micros, et que tous les employés sont des agents de la DST qui écoutent des conversations aussi dangereuses que :

- Trouduku1 : il est à combien le Whooper ?
- Trouduku2 : euh MacDo fait des Whoopers maintenant?
- Trouduku1 : bah ouais ils en ont toujours fait nan ?

La communauté des hAcKeRz aime bien aussi les raves. Ca fait partie du trip "rebel no future fuck da society, on gobe des extas on écoute de la musique de daube mais on s'en fout c'est super parce que c'est interdit ". N'hésite pas à te rendre là-bas, ça fait incontestablement partie de la culture du paumé que d'aller jouer les chauds dans ces soirées.

Toi, t'es un vrai trou du cul qui hacke, et tu entends bien répandre ton savoir pour former d'autres minables comme toi. Pour ça, il existe les e-zine. On peut citer les plus connus comme NoWay ou NoRoute ou le pire cotoie le meilleur (et c'est dommage pour le meilleur...) mais aussi des vraies merdes qui mériteraient d'être plus connues, comme l'excellent Core-Dump qui est une véritable farandole de guignolos expliquant des trucs archi connus dans un français que mon chat comprends mieux que moi.

Evidemment, tu n'as pas lu les bouquins sur Unix, tu n'as jamais hacké la moindre machine de ta vie donc tu ne sais pas quoi écrire. Rassure-toi, tu n'es pas le seul dans ce cas. La meilleure méthode est de pondre un article sur le rap, à raconter sa dernière rave ou à pomper Phrack sans rien comprendre. Là encore, si tu pompes Phrack, n'hésite pas à carrément corriger le mec ou à rajouter des trucs pour faire plus compliqué, personne n'ira vérifier, donc vas y lâche-toi t'es un assoiffé de connaissances, oublies pas.

Maintenant, c'est clair, tu es un vrai hacker, une racaille de l'IRC, un loubard d'Internet, tu fais peur à toutes les agences gouvernementales et IBM veut t'embaucher pour sécuriser leur réseau parce que cette pédale d'Henri leur a encore collé un virus d'Internet. Il va donc falloir, au quotidien, se comporter comme un hacker, un vrai, un dur, c'est à dire avec un esprit hacker et un langage de hacker.

Un hacker, ça vit avant tout sur IRC. Une fois que tes amis et ta famille auront bien vu que tu as changé, que tu n'es plus le même homme, il va falloir répandre aussi la nouvelle sur IRC et te faire des nouveaux amis qui seront comme toi des trous du cul. Fini les #coquelicots ou les #amitié_fr, maintenant tu devras aller dans les bas fond de l'IRC, le cyber-Bronx, nuke-city, là où seuls les vrais cogneurs réussissent à se faire une place dans cet univers de violence. Pour ça, tu va devoir passer du stade hacker trou du cul à celui de trou du cul sur IRC qui se la pète Mitnick, à savoir le c0wb0y.

//--- cherchez votre niveau en programmation dans l'échelle suivante
//--- l'objectif est d'écrire un programme affichant "hello world" à l'écran

Terminale :

10 PRINT "HELLO WORLD"
20 END

1ère année du gymnase :

program HELLO(input, output)
begin
writeln('HELLO WORLD')
end

2ème année du gymnase :

defun HELLO
print
cons HELLO (list WORLD)

Fraîchement sorti de l'institut de technologies :

#include void main(void)
char *message[] = "HELLO ", "WORLD" ;
int i;
for i = 0; i #include class string
private:
int size;
char *ptr;
public:
string(): size(0), ptr(new char(' 0'))
string(const string &s): size(s.size)
ptr = new char[size + 1];
strcpy(ptr, s.ptr);
~string()
delete [] ptr;
friend ostream &operator main()
char *tmp;
int i=0;
/* on y va bourin */
tmp=(char *)malloc(1024*sizeof(char));
while (tmp[i]="HELLO WORLD"[i++]);
/* Ooopps y'a une infusion ! */
i=(int)tmp[8];
tmp[8]=tmp[9];
tmp[9]=(char)i;
printf("%s n",tmp);

Apprenti Hacker :

#!/usr/local/bin/perl
$msg="HELLO, WORLD. n";
if ($#ARGV >= 0)
while(defined($arg=shift(@ARGV)))
$outfilename = $arg;
open(FILE, ">". $outfilename) || die "Can't write
$arg:$! n";
print (FILE $msg);
close(FILE) || die "Can't close $arg: $! n";
else
print ($msg);
1;

Hacker expérimenté :

#include #define S "HELLO, WORLD n"
main() exit(printf(S) == strlen(S)? 0: 1);

Hacker très expérimenté :

% cc -o a.out ~/src/misc/bv/bv.c
% a.out

Gourou des Hackers :

% cat
Hello, World
^^D

Directeur junior :

10 PRINT "HELLO WORLD"
20 END

Directeur :

mail -s "HELLO, WORLD."
Pierre, pourrais-tu m'écrire un programme qui écrit "HELLO, WORLD." à l'écran?
J'en ai besoin pour demain.
^^D

Président directeur général :

% zmail Francis
J'ai besoin d'un programme "HELLO, WORLD." Pour cette après-midi.
Président Directeur Général
% letter
letter: Command not found.
% mail
To: ^^X ^^F ^^C
% help mail
help: Command not found.
% damn!
!: Event unrecognized
% logout

Ce que disent les ingénieurs en informatique... et ce qu'il faut comprendre :

- "Nous allons inscrire ce projet au planning" : On s'en occupera si on a rien d'autre à faire

- "C'est un programme complètement nouveau!" : C'est pas du tout compatible avec l'ancienne version

- "Ce programme ne nécessite aucune maintenance" : C'est impossible à déboguer

- "Ce programme ne nécessite que peu de maintenance" : C'est quasiment impossible à déboguer

- "Nous respecterons les standards" : On a toujours fait comme ça et ce n'est pas aujourd'hui qu'on va changer

- "Nous tenons à respecter les standards" : Vous n'allez pas remettre en cause tout ce qu'on vient de faire

- "La nouvelle version de ce programme est 100% compatible avec la précédente" : On n'a touché à rien

- "Différentes approches ont été tentées" : On essaie encore de deviner ce qui se passe..

- "On approche d'une solution" : On s'est réunis pour prendre un café...

- "Les tests préliminaires n'ont pas été franchement concluants" : Ce satané programme a planté dès qu'on a lancé

- "Il va falloir abandonner le concept en son entier" : La seule personne qui comprenait quelque chose vient de démissionner

- "On prépare un rapport complet, selon une approche entièrement nouvelle" : On vient juste d'engager trois bleus sortis de l'école

- "C'est une avancée technologique majeure" : On n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi ça ne marche pas

- "C'est le résultat d'années de développement" : On a enfin réussi à faire fonctionner un bout du programme...

- "C'est en cours" : On est tellement dans le pétrin que c'est sans espoir

- "Faites-nous part de vos réflexions" : On écoutera ce que vous avez à dire tant que ça ne remet pas en cause ce qui est déjà fait, ou ce que nous avons décidé de faire

- "Nous allons y jeter un coup d'oeil" : Laissez tomber! On a déjà assez de problèmes comme ça...

- "Je n'ai pas reçu votre e-mail" : Ca fait des lustres que je n'ai pas vérifié ma messagerie... :

GÉNÉRALITÉS

 

Un homme, dans la nacelle d’une montgolfière ne sait plus où il se trouve. Il descend et aperçoit une femme au sol. Il descend encore plus bas et l'interpelle:

- Excusez-moi! Pouvez-vous m'aider? J’avais promis à un ami de le rencontrer et j’ai déjà une heure de retard car je ne sais plus où je me trouve…

La femme au sol répond :

- Vous êtes dans la nacelle d'un ballon à air chaud à environ 10 m du sol. Vous vous trouvez exactement à 49°,28' et 11'' Nord et 8°,25' et 58'' Est .

- Vous devez être ingénieur» dit l'aérostier.

- Effectivement», répond la femme, comment avez-vous deviné?

- Eh bien, dit l'aérostier, tout ce que vous m'avez dit à l'air techniquement parfaitement correct, mais je n’ai pas la moindre idée de ce que je peux faire de vos informations et en fait je ne sais toujours pas où je me trouve. Pour parler ouvertement, vous ne m’avez été d'aucune aide. Pire, vous avez encore retardé mon voyage!

- La femme lui répond: Vous devez être un manager!

- C'est exact, répond l'homme avec fierté, mais comment avez-vous deviné???

- Eh bien, dit la femme, vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez. Vous avez atteint votre position actuelle en chauffant et en brassant une énorme quantité d'air. Vous avez fait une promesse sans avoir la moindre idée comment vous pourriez la tenir et vous comptez maintenant sur les gens situés en dessous de vous pour qu'ils résolvent votre problème. Votre situation avant et après notre rencontre n'a pas changé, mais comme par hasard, c'est moi maintenant qui à vos yeux en suis responsable…




Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre message:

 
  nombre de visiteurs venus 484389 visiteurs (2037804 hits) Ici!

Tracked by Histats.com
Recherche personnalisée
$value) { if ($param == 'client') { google_append_url($google_ad_url, $param, 'ca-mb-' . $GLOBALS['google'][$param]); } else if (strpos($param, 'color_') === 0) { google_append_color($google_ad_url, $param); } else if ((strpos($param, 'host') === 0) || (strpos($param, 'url') === 0)) { google_append_url($google_ad_url, $param, $google_scheme . $GLOBALS['google'][$param]); } else { google_append_globals($google_ad_url, $param); } } google_append_url($google_ad_url, 'dt', round(1000 * array_sum(explode(' ', microtime())))); return $google_ad_url; } $google_ad_handle = @fopen(google_get_ad_url(), 'r'); if ($google_ad_handle) { while (!feof($google_ad_handle)) { echo fread($google_ad_handle, 8192); } fclose($google_ad_handle); } ?>
 
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=