L'encyclopédie des Sciences
  Platon
 
 Platon

 

Platon (v. 428-347 av. J.-C.), philosophe grec, à l'origine de la philosophie occidentale, disciple de Socrate et qui, à sa suite, utilisa la dialectique comme un chemin pour conduire au Bien et à la contemplation des Formes, ou Idées.

Platon naquit dans une famille aristocratique à Athènes. En 387, Platon fonda l'Académie à Athènes, institution souvent considérée comme la première université européenne. Elle offrait une formation étendue, y compris des sujets comme l'astronomie, la biologie et les mathématiques, la science politique et la philosophie. Aristote fut élève de l'Académie. Il mourut à l'âge de quatre-vingts ans environ à Athènes en 348 ou 347 av. J.-C.

C'est l'examen des objets mathématiques qui permet le mieux de comprendre la théorie des Formes de Platon. Un cercle, par exemple, est défini comme une figure plane composée d'une série de points dont tous sont équidistants d'un point donné. Mais personne n'a jamais vu une telle figure. Ce que les gens ont vu en réalité, ce sont des figures dessinées qui représentent des approximations plus ou moins réussies du cercle idéal. En fait, lorsque les mathématiciens définissent un cercle, les points mentionnés ne sont nullement des points spatiaux, ce sont des points logiques. Ils n'occupent pas d'espace. Néanmoins, bien que la forme d'un cercle n'ait jamais été perçue, et n'ait jamais pu l'avoir été, les mathématiciens et les autres savent fort bien ce que c'est qu'un cercle. Le fait qu'ils puissent définir un cercle démontre qu'ils possèdent une connaissance de la nature du cercle. Pour Platon donc, la "circularité" en tant que forme existe, mais pas dans le monde physique du temps et de l'espace. Elle existe comme objet immuable dans un monde de Formes ou d'idées que seule la raison peut appréhender.

Les Formes ont une réalité supérieure aux objets dans le monde physique, tant en raison de leur perfection et de leur immuabilité, qu'en raison du fait qu'elles constituent des modèles pour les objets physiques ordinaires dont toute la réalité procède de la similitude avec elles. Circularité, quadrature et triangularité sont donc d'excellents exemples pour illustrer ce que signifient, pour Platon, les Formes. Un objet existant dans le monde physique ne peut être appelé cercle, carré ou triangle que dans la mesure où il ressemble ("participe", pour reprendre l'expression de Platon) aux formes que sont la "circularité", la "quadrature" et la "triangularité".






Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre message:

 
  nombre de visiteurs venus 484389 visiteurs (2037852 hits) Ici!

Tracked by Histats.com
Recherche personnalisée
$value) { if ($param == 'client') { google_append_url($google_ad_url, $param, 'ca-mb-' . $GLOBALS['google'][$param]); } else if (strpos($param, 'color_') === 0) { google_append_color($google_ad_url, $param); } else if ((strpos($param, 'host') === 0) || (strpos($param, 'url') === 0)) { google_append_url($google_ad_url, $param, $google_scheme . $GLOBALS['google'][$param]); } else { google_append_globals($google_ad_url, $param); } } google_append_url($google_ad_url, 'dt', round(1000 * array_sum(explode(' ', microtime())))); return $google_ad_url; } $google_ad_handle = @fopen(google_get_ad_url(), 'r'); if ($google_ad_handle) { while (!feof($google_ad_handle)) { echo fread($google_ad_handle, 8192); } fclose($google_ad_handle); } ?>
 
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=